Jambes

« L’homme qui aimait les femmes » de François Truffaut

L’été dernier, parmi les livres que j’avais emportés avec moi, en vacances, il y avait le roman de Liza Ward, « Outside Valentine ». Dans ce livre, j’ai trouvé une citation qui m’a marquée et que je voulais vous faire partager.

La voici : « Mon père disait toujours que la future beauté des femmes se devine à leurs chevilles. Si une femme avait les chevilles épaisses, elle vieillirait mal. si elles étaient fines, elle ne ferait qu’embellir au fil des années. »

Ce passage m’a rappelé le film de Truffaut, « L’homme qui aimait les femmes » et plus particulièrement  de cette séquence où le héros parle de sa passion pour les jambes des femmes.  Pour lui, toutes les formes de jambes sont belles !

Je vous conseille ce livre mais attention aux âmes sensibles !

Quelques mots sur l’intrigue : en 1958, au Nebraska, un jeune homme, Charles âgé de 18 ans et son amie, Caril Ann, 14 ans, commettent une série de crimes. Lui sera condamné à mort ; elle, emprisonnée.                  5 ans plus tard, une autre jeune fille tombe amoureuse du fils dont les parents ont été assassinés par les jeunes adolescents…

L’auteur évoque l’histoire de ses grands-parents, histoire particulièrement tragique en évitant le piège du pathos.

La forme du récit est très intéressante puisque trois narrateurs différents (Caril Ann, la deuxième fille et un antiquaire) interviennent à des époques différentes pour raconter l’intrigue.

Avez-vous lu ce livre ?

                                     Connaissez-vous le film de Truffaut ?

Pour terminer quelques images :

Romy Schneider « La piscine »

« Le Lauréat »  avec Anne Bancroft – Dustin Hoffman

Bises

Flo.